des larmes au sourire retrouvé
des larmes au sourire retrouvé

Une approche globale de la thérapie brève

Apaiser rapidement son paysage intérieur

Le plus important dans la thérapie c'est vous

Mon approche est pragmatique et sensible, respectueuse de chacun et non normative. Je m'appuie sur des courants thérapeutiques complémentaires pour adapter et choisir mes outils en fonction de votre situation et de vos besoins.

Mon accompagnement est bref car les séances se focalisent sur la résolution d'une difficulté rencontrée ici et maintenant, plutôt que sur l'introspection et la revisitation du passé. Toutefois, le travail thérapeutique ne se limite pas aux prises de conscience durant nos échanges en séance : il se concrétise à travers les changements que vous allez mettre en place dans votre quotidien.

Je crois que chacun a les capacités d’être autonome, de se développer et de réaliser son potentiel.  Je crois aussi que la vie nous amène parfois à perdre de vue nos ressources, nous poussant à faire et refaire les mêmes tentatives pour se sortir d'un problème, alors que la solution est ailleurs. 

L'école de Palo Alto

L'école de Palo Alto est un courant de pensée né aux Etats-Unis dans les années 50, et qui propose une approche systémique et stratégique des problèmes et de leur solution. Aujourd'hui utilisé en coaching comme en psychothérapie, le modèle de l'école de Palo Alto invite à considérer toutes les difficultés (existentielles, comportementales relationnelles...) comme des problèmes de communication, ou si l'on préfère, d'interaction. Dans cette approche, le travail thérapeutique ne porte pas sur la personne, mais sur la ou les relations qui lui posent problème.

Un problème ne définit pas qui on est, mais désigne une situation pénible dans laquelle on se trouve vis-à-vis de soi-même, des autres, ou du monde.

L'école de Palo Alto propose une méthode responsabilisante pour permettre à la personne de régler durablement ses problèmes et retrouver l'équilibre.

Dans l'approche systémique et stratégique selon l'Ecole de Palo Alto, on cherche à comprendre pourquoi une difficulté se maintient au lieu de se résorber d'elle-même. Souvent, ce qu'on fait pour tenter de résoudre une difficulté contribue bien à notre insu à l'aggraver. Pour débloquer une situation douloureuse, on commence par arrêter tout ce qui contribue à l'entretenir.

Mais comment arrêter d'avoir des réflexes inconscients ? Comment briser une chaine de réactions négatives, quand elle dépend aussi de l'autre ? L'approche de Palo Alto intègre tous ces paramètres dans son analyse systémique, pour vous aider à reprendre le contrôle de manière stratégique.

Vous avez tout essayé ?

Entre deux séances, je vous demande de mettre en place des choses précises dans votre quotidien (des tâches de réflexion, d'observation, parfois d'action).

Développer ses ressources avec l'hypnose ericksonienne

L’hypnose est vieille comme le monde. Le terme désigne à la fois un état de conscience, une forme de relation particulière, la technique pour y parvenir, et les formes de thérapie qui en découlent. L'hypnose thérapeutique se range dans les thérapies orientées vers la solution. On y privilégie donc les besoins, pour aller chercher ce qui manque.

Pour ma part, je différencie l'hypnose conversationnelle, que j'utilise souvent en séance, et l'état de transe hypnotique ou hypnose formelle. Je suis Maitre en hypnose ericksonienne mais contrairement à d'autres hypnothérapeutes, je ne fais pas systématiquement d'hypnose formelle dans mes séances, et il arrive que je m'en passe totalement dans un accompagnement.

Pour entrer en hypnose, je vous guide très simplement, par des mots et des histoires, vers l'état hypnotique qui convient pour travailler à l'objectif que nous fixons ensemble en début de séance.

Ouvrir la voie au changement

L'hypnose ericksonienne est la voie royale pour accéder au réservoir de ressources qu'on appelle Inconscient ou Subconscient, auquel des barrières de protection nous empêchent souvent d'accéder. La communication hypnotique permet, au contraire, d'y arriver aisément. Ce n'est pas un hasard si on sort souvent d'une séance d'hypnose avec la sensation d'être plus aligné avec soi-même.

L'hypnose est un outil formidable pour retrouver des ressources quand on est à plat. Je l'utilise aussi pour dépasser les résistances au changement, quand des croyances ou des réflexes verrouillent toute possibilité d'avancer, car l'état d'hypnose permet de mettre à jour les apprentissages du passé pour les adapter aux besoins présents. Enfin, l'hypnose permet de rétablir la communication là où elle ne passe plus (entre le corps et le mental, le coeur et la raison, les peurs et les désirs)...

Il est communément admis qu'émotions et pensées sont intimement liées et déterminent la façon dont on perçoit le monde, on l'expérimente, et on entre en interaction avec lui. En modifiant la façon dont une personne se pense, et pense le monde extérieur, on influence ses émotions, ses réactions et ses comportements.

C'est tout l'intérêt de la programmation neuro-linguistique (PNL), qu'on utilise en psychothérapie comme en coaching, pour repérer les schémas négatifs ou toxiques de pensée et de communication, afin de les transformer utilement et de favoriser ainsi le cheminement vers le mieux-être et l'équilibre.

L'apport essentiel de la programmation neuro-linguistique (PNL)

Le mental (ou le conscient) fixe les objectifs, et l'inconscient permet de les atteindre. D'où l'importance de s'assurer que l'un et l'autre sont bien sur la même longueur d'onde.

Aligner verbal et non verbal

Personnellement, j'utilise peu de protocoles de programmation neurolinguistique (PNL), car je préfère personnaliser mon approche et considérer que chaque cas est particulier. Toutefois, j'intègre de nombreuses techniques de PNL à l'intérieur de mes séances de thérapie.

Ainsi, j'utilise la PNL pour aider les personnes qui viennent me voir à mieux comprendre leur expérience subjective, à prendre conscience des effets délétères de certains modes de communication, et à les repérer pour pouvoir les changer. Je les aide ainsi à développer une communication congruente, plus constructive vis-à-vis d'elles-mêmes et des autres.